Les méditations du marcheur solitaire

Mais qu’est-ce qui détermine ce qui est objectif et ce qui ne l’est pas ? Ce qui est une faute et ce qui est juste ?

J’ai souvent cette pensée qu’il y aura toujours une objectivité au-delà de celle que je pense avoir atteinte, l’objectivité existe puisqu’il y a toujours moyen d’être plus objectif. L’objectivité absolue est intouchable comme une ligne d’horizon. On se trouve entre objectivité et subjectivité, ces deux natures de raisonnement sont en relativité et vont à l’infini, chacune de son « côté », plus proche de l’une ou plus proche de l’autre je tenterais de me tenir en équilibre. Les deux existent forcément, puisque l’une ne peut exister sans l’autre, comme le commencement et la fin. Considérons la question de « l’objectivité comme un but recherché », je sais, nous savons par expérience, que notre discernement est troublé par nos états d’âme. Nous sommes…

View original post 99 altre parole