Charge mentale, chapitre III

IVANITCH

Chapitre troisième

   Problèmes majeurs, les rues étaient bondées. Rasko détruisait toutes les chaises sur son passage, à l’extérieur des restaurants. Les foules ensorcelées dansaient autours de lui, festoyant la victoire d’une équipe nationale. Ses préoccupations s’étant tournées vers une destinée pseudo-héroïque, il dut sauver une donzelle de l’infâme.

   Seulement, le retard se faisant, Rasko arriva dans une mince allée de poubelles, entre deux longs bâtiments dissimulés derrière des nuages ; découvrit la pauvre, grelottante comme un ancien réveil à manivelle. « J’arrive trop tard, mais je peux encore regarder dans ses souvenirs proches » le traumatisme étant né, il eut à le vivre pareillement pour en récupérer la moelle mémorielle. « Brun, beau visage, barbe de trois jours et bottes d’anarchiste », sans même prêter attention à la victime, il reprit sa course dans de nouveaux labyrinthes à travers les Favelas de la Cité, en percutant des murs sans arrêts…

View original post 1.044 altre parole

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...