Impressions Nietzsche n. 1

IVANITCH

                     Ainsi parlait Nietzsche.

   Il apparaît que la grande majorité des productions littéraires sont nihilistes, car elles représentent une fuite, une échappatoire, au mieux un refuge. Elles le sont davantage encore, si de tels livres nous faisons une lecture passive, car c’est se risquer à un dédale de négation du réel d’où l’on ressort avec peine. Existe-t-il un type de livre par lequel il est possible d’opérer un retour au monde, d’un plein mouvement d’affirmation existentielle ?

   Je n’en connais qu’un seul : Ainsi parlait Zarathoustra. Celui qui porte un esprit lourd en fera une lecture inactive faussement intéressée, alors que pour les quelques-uns ayant le goût de l’action : ceux-là y verront de la dynamite.

   Il est difficile de s’élever comme le Voyageur de Caspar D. Friedrich ; d’ailleurs, je ne me fais pas d’illusion : je ne serai jamais nietzschéen, même si je le voulais. Mais, à me demander…

View original post 218 altre parole

Autore: alessandria today

Ex Dirigente, consulente e ora blogger

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...