Impressions Nietzsche n.2

IVANITCH

               Nietzsche éducateur.

   Premières tentatives de compréhension des “Préjugés des philosophes” :

   Premier chapitre de Par-delà le bien et le mal : https://fr.wikisource.org/wiki/Par_del%C3%A0_le_bien_et_le_mal/Chapitre_I._Les_pr%C3%A9jug%C3%A9s_des_philosophes

         La question est : “Peut-on penser sans préjugés ?”

   Nietzsche détecte dans la tradition occidentale, du platonisme jusqu’à lui, une propension à la pensée, par celui qui se prétend philosophe, de l’entraver par des formulations simplificatrices de re-connaissance ; — à travers notamment des processus logiques ou dualistes (ce qu’il nomme “la croyance en l’antinomie des valeurs”) : susceptibles de mener à la vérité.

   Dans ce premier chapitre, il critique à la fois les philosophes et de manière générale la philosophie elle-même, en tant qu’activité de production de la vérité. À terme de son expertise, il annoncera la venue d’un type de philosophe propre à philosopher sans préjugés.

   À la question de savoir ce qui est vrai, Nietzsche propose celle-ci : “D’où vient le besoin que nous avons…

View original post 967 altre parole

Autore: alessandria today

Ex Dirigente, consulente e ora blogger

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...