Des scientifiques viennent d’inventer un moyen plus efficace de convertir la lumière du Soleil en carburant illimité et renouvelable

Aphadolie

Chloroplaste

Un chloroplaste, l’organite responsable de la photosynthèse chez les plantes et les algues. | Andrzej Wojcicki/SPL

Cela fait maintenant des millions d’années que la vie absorbe la lumière du Soleil en étant capable de la stocker sous forme de « carburant ». Une équipe de chercheurs vient de développer une technique pour exploiter ce processus comme jamais auparavant, permettant ainsi de tirer profit de cette énergie renouvelable en atteignant une efficacité rivalisant avec les énergies fossiles.

Une étude menée par l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, a conduit à l’élaboration d’un système permettant de mieux séparer l’eau en hydrogène et en oxygène, en combinant un processus de photosynthèse avec une enzyme appeléehydrogénase.

Bien qu’il n’y ait rien de nouveau dans la séparation de l’eau en ses composants chimiques (dihydrogène et oxygène) afin de fournir un approvisionnement propre en énergie, la plupart des méthodes ont jusqu’à présent exploité des catalyseurs…

View original post 726 altre parole

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...