Et je
Ai-je n’ai-je
cessé de croire
en moi

ou au moins
suffisamment pour entrouvrir le voile soir

la voile là
la voilà cette note d’espoir
déchirer sombre
voile terne du renoncement

faire quelque chose
je dois avoir
savoir
faire quelque chose

cette énergie de survie
ne m’a pas suivi
…c’est moi qui allais au devant tout guilleret

en dépit des écueils
vents contraires
et sermons
moralisants

j’en ai fait mien
ce slogan enfantin
de cet enfant, tain

bravache indignation simple synapse sincère
franche croyance païenne
exempte de quelque
revanche malsaine

ne le savais point
pourtant signaux
fardés des élans ténus…
croire aux promesses du vent

______

~ Sylvain Lechair

/ monty guidon ~

novembre 2022…